Privatisation des crèches de Pérols – Le choix d’un délégataire très inquiétant !

Privatisation des crèches de Pérols – Le choix d’un délégataire très inquiétant !

Le choix du groupe « People & Baby », société ayant très mauvaise réputation, nous inquiète pour les bébés, les familles et les employés de nos crèches (Cf vidéo envoyé spécial).

Nous nous étions déjà opposés à la privatisation des crèches et avions proposé leur regroupement et leur pérennisation comme crèche municipale relevant du service publique, une proposition qui n’a bien sûr pas été retenue par le maire.

Mais quitte à déléguer ces crèches au secteur privé, pourquoi choisir la société qui a la pire réputation du marché ?

Nous avons effectué une enquête sur cette société et alerté l’ensemble des élus sur leur notoriété catastrophique (par courrier dès le 9 septembre dernier – liens et preuves à l’appui)

Lire notre courrier à l’ensemble des élus

Cette enquête s’appuie sur les témoignages des anciens salariés de cette société, de parents ou collectifs de parents s’étant insurgés contre leurs pratiques et même d’enquêtes médias sur leurs dysfonctionnements (ex : Envoyé spécial – en PJ) .

Ces critiques ont démarré en 2012 et semblent toujours perdurer aujourd’hui (les derniers témoignages datent de septembre 2021).

Les principaux reproches faits à cette société portent sur une gestion des ressources humaines catastrophique amenant un turnover très important, un manque de respect des normes sanitaires (nourriture périmée depuis un mois …) , un sous-effectif permanant amenant à des situations inacceptables (oubli de bébés dans les berceaux …), la considération des enfants comme des objets de rentabilité pure (mutation d’enfants dans d’autres crèches à une heure de route …) …

Certains témoignages vont même jusqu’à parler de maltraitance, à la fois du personnel et des enfants.

D’autres témoignages prétendent que cette société envoie ses avocats pour intimider et faire retirer ces avis négatifs sur Internet…

En fournissant les résultats de cette enquête à l’ensemble des élus, 15 jours avant le choix définitif du délégataire, nous espérions que le maire – par principe de précaution – reverrait sa copie. Le second prestataire pressenti (Ifac) bénéficie par exemple d’une tout autre réputation.

Peine perdue ! Lors du dernier conseil municipal, le maire a confirmé son choix de « l’offre financièrement la plus avantageuse » et balayé notre enquête sur le thème « Il ne faut pas croire tout ce que l’on raconte sur les réseaux sociaux » – Notre étude ne faisait référence à aucun réseau social mais uniquement à des avis vérifiés de sociétés de recrutement, d’enquêtes médias et de décisions de justice !

Vous pouvez taper « Avis People & Baby » sur votre navigateur et vous faire votre propre opinion…

Nous sommes consternés que le maire dépense sans compter pour les festivités taurines et prenne un risque si important pour nos services à la petite enfance sous prétexte d’économies factices (Cette délégation subventionnée ne coutera pas moins cher à la commune que sa conservation en crèche municipale)

Visionnez l’enquête d’envoyé spécial sur les pratiques de People & Baby